Chronique de la Lettre des Placements : Vers un « double pivot » monétaire en juin ?

Emmanuel gentilhomme

Emmanuel Gentilhomme

Rédacteur en chef La lettre des Placements

Pour les marchés financiers, l’année 2024 devrait être marquée, aux États-Unis, par un tournant monétaire majeur. Voilà des mois que les investisseurs spéculent sur le « pivot de la Réserve fédérale », c’est-à-dire le moment où la banque centrale américaine abaissera les taux qu’elle a tendus avec retard, mais aussi avec vigueur – de 0/0,25 % à 5/5,25 % entre début 2022 et juillet 2023 – pour lutter contre la flambée des prix. Certes, l’inflation fait toujours de la résis­tance mais bon an mal an, elle se normalise. Si le taux statutaire de 2 % n’est pas encore atteint, le marché est d’avis que la trajectoire est la bonne. Bref, le premier « desserrement de vis », qui était un temps envisagé lors du FOMC de mars, reste d’actualité, comme le président Jerome Powell l’a confirmé. Pour l’heure, le marché l’attend lors du FOMC du 12 juin.

Il n’y a pas qu’aux États-Unis que la donne monétaire pourrait changer. Certes, la Banque centrale européenne (BCE) n’a pas touché à ses taux directeurs lors de la réunion du conseil des gouverneurs de ­jeudi 7 mars, mais ce n’est pas tout.

En septem­bre, l’établissement anticipait en 2024 une inflation moyenne de 3,2 %, une projection abaissée à 2,7 % en décembre, puis à 2,3 % la ­semaine dernière : là encore, l’objectif de 2 % reste dépassé, mais il se rapproche néanmoins, comme le confirment les récentes statistiques. D’ailleurs en 2025, la BCE ne vise plus 2,1 %, mais 2 %, puis toujours 1,9 % en 2026, là ­encore en moyenne.

Ainsi, après avoir ­relevé son principal taux de refinancement de 0 % au milieu de 2022 jusqu’à 4,50 % en septem­bre, elle pourrait désormais faire machine arrière. Quand ? Là encore, tout dépendra de l’évolution ­effective de l’inflation, mais aussi de la croissance, que le renchérissement du coût du capital met à rude épreuve. Bien sûr, la présidente de la BCE, Christine ­Lagarde, a indiqué lors de la confé­rence de presse que la détente des taux ne figurait pas au menu de la dernière réunion. Mais la BCE a aussi réduit la prévision de croissance du PIB de la zone euro pour l’année en cours de 0,8 à 0,6 %.

De ce fait, les investisseurs s’attendent désormais à ce que la BCE abaisse ses taux non en avril, mais lors du conseil des gouverneurs du 6 juin prochain. Une perspective qui, si elle était confirmée par les statistiques, serait de nature à soutenir les marchés boursiers.

Emmanuel Gentilhomme

Rédacteur en chef La lettre des Placements

Achevé et rédigé 13 mars 2024

Cette semaine, vendez Teleperformance dont le business model est remis en cause, et surveillez JCDecaux en vue de renforcer sous 17€PAGE 2
CONSERVEZ Publicis, toujours aussi dynamique, ainsi que Rexel malgré une activité moins soutenue en fin d’annéePAGE 3
GARDEZ Bouygues, en train de réussir l’intégration d’Equans, et GL Events, à l’aube d’un grand millésime olympique. Pour notre pari spéculatif, achetez LNA Santé pour jouer le rebond en coursPAGE 4
Les conseils d’analyse graphiquePAGE
5
Notre focus sur les fonds thématiquesPAGE 6
L’étude du fonds ASEAN de FidelityPAGE
7
Du côté des étrangères, renforcez Siemens Healthineers, qui retrouve son rythme de croisière après l’épisode Covid, et conservez Moncler, dont la croissance rentable s’est encore affirmée en 2023PAGE
8
Nos confidentiels et l’avis du brokerPAGE
9
Enfin, la Rédaction répond à vos questionsPAGE
10

Pour en savoir plus sur les abonnements de La lette des placements cliquez ici.

la lettre des placements logo

Pour plus d’articles cliquez ici.

Partager :

Vous souhaitez mieux comprendre le monde de la Finance  et de l’investissement  Nous vous proposons de nombreuses ressources au travers d’outils, de guides et de tutoriels pédagogiques.

Vous envisagez d’investir pour vous constituer une épargne financière et devenir un investisseur innovant, responsable et engagé ! Nous vous aidons à vous poser les bonnes questions : vos objectifs, votre horizon d’investissement, vos ressources, votre âge et votre sensibilité au risque.

Seul face à l’investissement ? Venez échanger avec une communauté d’investisseurs engagés au travers de nos Espaces Individuels, nos Espaces Club et témoigner de votre expérience en matière d’investissement.

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter mensuelle.